Nathalie Cartier

Présidente de l'European Society of Gene and Cell Therapy

Après son internat de médecine, elle fait un stage post-doctoral dans le laboratoire d’Axel Kahn au cours duquel elle développe les premiers modèles d’animaux transgéniques nécessaires aux recherches en oncogenèse. Elle poursuit cette démarche thérapeutique en développant la thérapie génique de la leucodystrophie métachromatique avec Caroline Sevin et Patrick Aubourg. Un essai clinique est en cours à l’hôpital Bicêtre. Elle s'illustre en 2009 pour avoir réalisé tout le travail de recherche aboutissant au premier essai clinique de thérapie génique chez l'homme utilisant comme vecteur de transfert de gène le VIH. Cet essai clinique mené avec Patrick Aubourg et l’équipe d’Alain Fischer a permis de traiter quatre enfants atteints d’adénoleucodystrophie. Aujourd'hui, elle pilote, au Centre d’imagerie Moléculaire du CEA, le groupe Biothérapies dans le laboratoire Inserm U1169, où elle travaille à la mise en place d'un traitement par thérapie génique de la maladie d’Alzheimer et de la maladie de Huntington, qui vise la voie du cholestérol cérébral.

JSN Yoyo template designed by JoomlaShine