Newsletter Décembre 2016

 

L'AMPS vous souhaite à tous de Joyeuses Fetes  et nos meilleurs vous

pour cette année à venir! 

Événements 

  • Partenariat avec l'Association FRATELI

L'AMPS, dans le but de promouvoir les doubles cursus précoces a fait un nouveau partenariat avec l'association FRATELI. FRATELI a pour but d'aider des jeunes issus d'un milieu défavorisé à faire des études sélectiveslongues (médecine remplit les 2 critères) en leur attribuant un parrain qui a réussi dans cette carrière. Les critères de sélection des parrains de FRATELI nécessitent d'être au moins 4 ans après le concours.

L'adresse de leur site pour plus d'informations: http://www.frateli.org/index.php?section=1

Si vous êtes intéressés, contactez Ariel à l'adresse suivante:  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser...

  • Diner Double Cursus du 24 Janvier!

La recherche scientifique est-elle compatible avec la chirurgie, si oui selon quelle organisation au quotidien? Le 24 janvier prochain à 20h au CRI (20ème étage, Tour Montparnasse) venez rencontrer le Dr. Fabien Reyal, chirurgien spécialiste du cancer du sein et des cancers gynécologiques à l'Institut Curie où il dirige également une équipe de recherche (génétique/bioinfo chez l'homme et modèle 3D de tumeurs). Inscription par mail ( ou sur le groupe facebook de l'événement.

  • Des Podcasts Scientifiques à écouter sans modération!

Le matin dans les transports, lors d'une pause et surtout pour vous permettre de garder un oeil sur l'actualité scientifique, ils sont la! N'hésitez pas à écouter les classiques Podcasts de Nature et Science, ou encore " La discussion Scientifique " d'Etienne Klein et " Sur les épaules de Darwin " de Jean-Claude Ameisen sur France Inter pour des discussions scientifiques et philosophiques en compagnie d'invités. Et enfin, un coté scientifique un peu plus humoristique, je vous invite à découvrir la chaine " Joe Rogan Experience" cette fois ci en langue anglaise.

 

  • Un petit mot sur... le CONGRES 2017 !!

L'AMPS organise cette année, et ce depuis 5 ans, le 6ème congrès des Doubles Cursus !! Celui ci aura lieu du 30 Juin au 2 Juillet 2017 (Save the date ;) à l'Institut Imagine (Paris). De prestigieux speakers ont confirmé leur présence, nous vous dévoileront bientôt les noms ! L'organisation est en route ... :)

 

L'Actualité de Décembre 2016

 

Une nouvelle carte corticale: de la phrénologie au machine learning 

par Maxime Beau

 

 

En ce mois de décembre 2016, l’AMPS vous offre à son habitude le décryptage d’une actualité scientifique attentivement choisie. En juillet dernier, une équipe internationale de neurologues, d'ingénieurs et de spécialistes en informatique a annoncé avoir établi une nouvelle cartographie du cerveau humain, dont le degré de précision est inédit. Nous n’avions pas eu l’occasion de vous relayer l’info cet été, mais l’impact de cet article - ayant alors fait la une de Nature Neuroscience - justifie que l’on vous en parle, malgré ces quelques mois de retard ! Bonne lecture :)

Lire la suite

 


    • L'Enigme du mois:

Vrai ou faux? Les pigeons seraient capables d'apprendre l'orthographe

    • Réponse à l'énigme du mois précédent :

Vrai ou faux ? Le virus HIV est plus dangereux que la cigarette

La réponse est... Faux !Nous savons que fumer est dangereux pour la santé, tout comme le sont les maladies. Une nouvelle étude réalisée par le Dr Krishna Reddy au Mass General Hospital publiée dans The Journal of Infectious Disease montre qu'une personne atteinte du HIV traitée par anti-rétro-viraux et fumant a un plus grand risque de décéder d'une complication de la cigarette que du VIH. Dans ce cas particulier (qui concerne 40% de la population porteuse du VIH), fumer réduirait l'espérance de vie de 8 ans en moyenne... 

  

Le membre du mois Décembre 2016

Pacifique LEVY

M2 en biologie des cellules souches 

Double-cursus Paris 6

Interne en Biologie Médicale

 

 

Depuis le lycée j’ai été partagé entre la médecine et la biologie. Directement après le baccalauréat j’ai effectué une première année de classe préparatoire aux grandes écoles BCPST. A l’issue de cette année très formatrice j’ai finalement opté pour le cursus médical. Admis en PCEM2 j’ai découvert le double cursus médecine-sciences proposé par l'université Pierre et Marie Curie et j'y ai vu l'opportunité de concilier ces deux projets. J’ai eu la chance de pouvoir intégrer cette formation et j’y ai trouvé le supplément d'esprit critique et scientifique qu’il manque au tronc commun des études de médecine. J’ai réalisé mon stage de M1 à...  Lire la suite

 

Newsletter disponible sur le site. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques et suggestions dans les commentaires des articles respectifs sur le site ou à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Retrouvez le contenu des numéros précédents sur : www.amps-asso.fr

Newsletter Novembre 2016

 

Événements 

  • Soirée Double-Cursus au CRI le 22 Novembre 

 

L'AMPS vous a organisé, fort de son nouveau partenariat avec le CRI, une soirée double cursus au Centre de Recherche Interdisciplinaire, le 22 Novembre prochain à la Tour Montparnasse (33 avenue du Maine, 75015). Un intervenant (qui vous sera révélé dans les prochains jours) nous exposera ses travaux de recherche puis partagera un apéro avec nous ! Nous vous attendons nombreux ! Vous serez tenu au courant du nom de l'intervenant par mail mais nous vous rappelons l'existence d'un groupe Facebook (AMPS) sur lequel nous postons chaque nouvel évènement!

  • Nos jeunes pousses ont du talent ... c'est à dire vous! 

Outil pédagogique reconnu depuis trente ans, la revue Médecine/Sciences (Impact Factor : 0.671) souhaitait répondre au souhait exprimé par de nombreux étudiants « Osez nous associer à votre revue ! ». Pari tenu ! Le journal ouvre depuis 2015 ses colonnes aux étudiants qui souhaitent se confronter au difficile (mais très formateur) exercice de rédaction de Brèves ou de Nouvelles inspirées par l’actualité des avancées scientifiques dans différents domaines de la biologie, de la médecine, ou des sciences humaines. Exercice non seulement de transmission d’une démarche et d’un résultat scientifiques novateurs, mais aussi opportunité de formuler une réflexion critique personnelle. En français, car la langue maternelle, « un champ privilégié où chacun fait ses gammes », est la plus adaptée à ce qui se doit d’être un plaisir : écrire la science.

En pratique, vous pouvez recycler des introductions de master 2, de thèse ou encore traduire des revues anglaises ; une superbe opportunité d’aborder la rédaction scientifique pour un futur chercheur, ou tout simplement un beau terrain de jeu pour qui se sent l’âme d’une plume !

Vos textes peuvent prendre trois formes différentes :

Brèves : communication courte jusque 2000 caractères, non indexé sur pubmed

Nouvelles : entre 6 000 et 10 000 caractères, indexé sur pubmed

Articles ou revues : entre 15000 et 20 000 caractères, indexé sur pubmed

Pour en savoir plus sur cette initiative, consultez le site www.medecinesciences.org, rubrique séries « Nos jeunes pousses ont du talent ».

Contact : Laure Coulombel, DR Inserm émérite (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) .

  • Assister à des congrès de spécialités: ce qu'en on pensé nos membres

 

Depuis 2015, l’AMPS a mis en place des partenariats avec plusieurs sociétés savantes pour vous permettre d’assister gratuitement à leur congrès annuel, dans l’idée de vous donner un accès privilégié aux dynamiques de recherche en cours dans différentes spécialités médicales. Du 13 au 15 octobre 2016 se tenait à Saint-Etienne le congrès annuel national de la SOFMER, la SOciété Française de Médecine physique Et Réadaptation (MPR), précédé d’une journée de formation dédiée aux internes de MPR, l’international teaching program (ITP). Deux membres de l’AMPS ont assisté à ces évènements, tous les deux en D4, Marion Lancien et Antoine Fraissenon.

 

Quelles étaient leurs motivations et quelles sont les sessions qui leur ont particulièrement plues ?

 

Pour Marion Lancien, il s’agissait « d’avoir un aperçu de ce qu'il est possible de faire en MPR car c'est une des spécialités [qu'elle] envisage de choisir pour l'internat » et d’un intérêt en particulier pour plusieurs sessions très pointues, dont celles sur les AVC de l’enfant, dont le centre de référence national est à Saint-Etienne. Elle a également apprécié la session des posters, qui lui ont donné un aperçu de ce qu’il était possible de faire comme recherche en tant qu’interne. De son côté, Antoine Fraissenon a été particulièrement attiré par le programme de l’ITP, dédié au traitement des « small » et « big datas ». En effet, les sessions sur les « small data », à savoir les « Single-case experimental designs » (sujet développé de manière experte par Agata Krasni Pacini et Yves Rossetti), visaient à donner les outils pour mener avec rigueur des études sur un très faible nombre de patients. « J'essaye de maintenir au mieux une activité de recherche clinique durant mon externat c'est pourquoi cette thématique m'intéresse tout particulièrement. ». Effectivement, la capacité à traiter soi même des données de petits effectifs peut donner aux externes la capacité de réaliser de petites études de qualité sur des sujets qui leur tiennent à cœur en quasi autonomie, sans avoir besoin de se lancer dans des contraintes lourdes tel que les demandes de financement ou la gestion de cohortes de patients. Quant aux big datas, elles représentent une mine d’information encore sous-exploitée, et que notre génération aura à appréhender très rapidement. Le programme de l’ITP était construit de manière à donner à la fois un aperçu général de leur potentiel, et des exemples concrets, ce qui a été très apprécié.

 

Auraient-ils apprécié d’assister à un congrès clinique plus tôt dans leur parcours ?

 

Visiblement oui, mais même avec un planning de D4 cette activité est restée enrichissante, comme le rapporte Antoine : « En raison du temps incompressible à consacrer à la préparation de l'ECN, à mon avis le plus tôt dans le cursus est le mieux. Cependant il me semble que s'autoriser en D4 à "s'aérer le cerveau" en allant assister à un congrès scientifique international en vaut la peine, surtout lorsqu'il aborde des thématiques qui pourrait avoir un impact concret dans votre activité de recherche actuelle ou future. Quelle que soit l'année d'externat, je conseillerais dans tous les cas de participer un maximum aux différentes opportunités de rencontres scientifiques de toutes sortes (congrès, apéro double cursus de l’AMPS....) permises durant les premiers cycles des études médicales, car ce n'est pas forcément après l'externat qu'une immense plage de temps libre se dégage. » Cependant, comme le précise Marion, il est préférable d’avoir déjà eu un aperçu de la spécialité au préalable, en cours ou en stage, pour mieux appréhender les sujets abordés. Quant au format des conférences, la proportion de présentations centrées sur la pratique peut effectivement surprendre lors qu’on a assisté uniquement à des congrès scientifiques, mais elle a aussi été appréciée. Au final, l’expérience semble tout à fait bénéfique, et ce dès le début de l’externat ! Ces congrès sont des vitrines de l’interface clinique et recherche de chaque spécialité, et à ce titre les membres de l’AMPS peuvent y trouver plusieurs bénéfices : - Un état des lieux de la recherche et des perspectives - Une occasion de trouver un partenariat avec un futur maitre de stage de M2 ou de thèse - Une occasion de diffuser ses travaux pour les plus avancés dans le cursus. Dans ce cas de figure il faut être bien vigilant avec les dates de soumission, très en amont des dates de congrès. - Une occasion de rencontrer ses futurs collègues si on envisage de choisir cette spécialité. Ce partenariat AMPS-société savantes est une réelle chance, car les tarifs des congrès sont habituellement prohibitifs pour les externes. En effet, pour exemple ici l’inscription des internes est de 65€, auxquels il faut ajouter le coût du déplacement et du logement. Ici, l’association des internes de MPR proposait de loger gratuitement les membres de l’AMPS. Mais sachez que si un congrès vous intéresse, il y a toujours possibilité de contacter un autre membre AMPS ou un interne de la spécialité de la ville pour être hébergé, et de faire du co-voiturage pour vous y rendre. Donc, si externe vous êtes et qu’un congrès clinique vous motive, n’hésitez pas à contacter le bureau de l’AMPS, ce peut-être une occasion d’initier un partenariat avec une nouvelle société savante, ou de consolider ceux qui existent déjà.

 

Perrine Séguin

Interne en Médecine Physique et de Réadaptation,

Saint-Etienne Master 2 en Bio-ingénierie et Neurosciences,

Paris M2 durant l’internat, projet de thèse à temps plein après l’internat.

 

Nous remercions la SOFMER qui a généreusement offert l'inscription à son congrès annuel national aux membres de l'AMPS et qui a rendu cette expérience possible, ainsi que Mme Perrine Séguin pour le recueil des témoignages de de Mme Lancien et M. Fraissenon et pour la rédaction de cette brève.

 

 

Références :

- Programme de l’International Teaching program du 12 octobre 2016:

http://saint-etienne.sofmer2016.com/index.php?pageID=bc4e0d69b6baec8bc494f88ad4cffd3c

- Programme du congrès de la SOFMER de 2016 :

http://saint-etienne.sofmer2016.com/index.php?pageID=0ae9f87a8feaba4dacbe3145fb60846f

- Site de l’association des internes de MPR : http://ajmer.fr/

- Site de la SOFMER : http://www.sofmer.com/

 

  • TEDx Talk à Saclay le 30/11: Embarquez vous pour un voyage " Au delà des limites"!

L'Homme n'a de cesse d'avancer, de progresser et de repousser les limites par besoin et fascination dans le but d'atteindre l'impossible. Il est temps de repousser les votre en venant écouter les intervenants conviés, venus partager leurs expériences. Serons entre autres présents Etienne Klein, directeur d'un laboratoire mêlant physique et philosophie; Thierry Marx, le célèbre chef en cuisine moléculaire et bien d'autres ! 

 

Toutes les informations à l'adresse suivante

L'Actualité de Novembre 2016

 

Le Nobel à l'autophagie :

le jeûne, l'avenir des anciens

 

par Maxime Beau

 

 

En ce lundi 3 octobre 2016, le biologiste cellulaire Yoshinori Ohsumi, professeur à l’Institut de technologie à Tokyo, fut le sixième japonais à s’être vu décerner le prix Nobel de physiologie ou médecine, « pour la découverte de mécanismes de l’autophagie », processus de dégradation et de recyclage des composants cellulaires. À cette occasion, l’AMPS vous propose de découvrir ce qu’est au juste que cette fameuse autophagie, ainsi que les implications cliniques qui pourraient découler des progrès faits dans l’élucidation de ses mécanismes. Lisez attentivement ce qui suit : il s’agit de votre culture générale (j’ai en passant fait la mienne), chers futurs médecins/pharmaciens chercheurs. Et, qui sait, peut-être certains d’entre vous seront-ils tentés par ce champ fondamental en pleine expansion et à la forte dimension clinique !

 

 1) Qu'est-ce que l'autophagie ?

Lhoméostasie des cellules est assurée par un renouvellement constant de ses constituants, permis par un équilibre finement régulé entre la synthèse et la dégradation de leur contenu. Plusieurs mécanismes de dégradation œuvrent de concert dans cette perspective, dont certains feront sûrement remonter en vous de fumeux souvenirs de P1 : de simples protéases ; le protéasome dans lequel s’engouffrent à jamais les protéines polyubiquitinylées (ubiquitiiiiiine) ; et enfin les lysosomes, organites cellulaires dont le pH acide permet l’activation d’hydrolases peu sélectives grignotant presque tout ce qui se trouve à la portée de leurs sites actifs. L’autophagie est le processus grâce auquel une cellule peut cataboliser ses propres composants par le biais de ses lysosomes. Sont concernés la fraction liquide du cytoplasme, ses macromolécules (gouttelettes lipidiques, amas de glycogène, agrégats protéiques ou encore acides nucléiques…), ainsi que ses organites ; tout ce beau monde y est émietté en composants élémentaires (glucides-protides-lipides) qui pourront servir soit au renouvellement direct des constituants sus-cités, soit à la production d’ATP et autre NADH qui feront tourner la machinerie cellulaire dans son ensemble [1].

Lauto-pitance des lysosomes leur est apportée selon trois voies.

     I)               Celle de la... Lire la suite

 


    • L'Enigme du mois:

Vrai ou faux? Le virus HIV est plus dangereux que la cigarette

    • Réponse à l'énigme du mois précédent :

Vrai ou faux ? Au Canada, les médecins peuvent prescrire de l'héroïne aux personnes dépendantes

Vrai ! Santé Canada a modifié ses règlements pour permettre aux médecin de prescrire de l'héroïne à certaines personnes aux prise avec une dépendance sévère aux opoides. La thérapie supervisée à l'héroïne est utilisée dans plusieurs pays, dont la Suède, l'Allemagne et les Pays-Bas. Un projet pilote au Canada a conclu que ce traitement était plus efficace que plusieurs autres à la méthadone. En effet, environ 700.000 des 1,3 millions de personnes dépendantes aux opoides reçoivent des traitements de substitution,. Cependant une minorité d'entre eux ne parviennentt pas a être traité suite à l'administration de substituants comme la méthadone ou la Buprénorphine. Plusieurs essais cliniques réalisés ces dernières années ont aboutit à la conclusion que l'utilisation d'héroïne sous control médical comme traitement de second intention améliorait considérablement le sevrage de cette minorité.

Pour plus d'information sur le traitement à l'héroïne en Europe: European Monitoring Center for Drugs and Addiction

http://www.emcdda.europa.eu/publications/insights/heroin-assisted-treatment

 Une demande aux inscrits sur le site...!- Mise à jour des M2

Une nouvelle année commence et avec elle une mise à jour de votre statut sur le site s'impose! Pour garder notre annuaire d'actualité et aider les recherches de contacts des uns et des autres, mettez à jour vos informations sur le site (stade de votre cursus, labos d'accueil...). Enrichissez de même le catalogue des M2 pour les futures progénitures!

 

Le membre du mois Novembre 2016

Adrien MOUREN

M2 en biologie des cellules souches 

Double-cursus de l'école de l'Inserm

 

Mon parcours de recherche:

Mon parcours est marqué par de nombreux faits du hasard et concours de circonstances, mais aussi par beaucoup d’intérêt et de travail bien sûr ! J’ai intégré la PACES pour suivre des études de médecine et je n’avais à aucun moment envisagé de suivre un double cursus ou de faire de la recherche a priori. Je ne savais pas que ce genre de cursus existait à vrai dire, comme la majorité d’entre nous je pense. J’ai cependant toujours été intéressé par les matières scientifiques, notamment les mathématiques. J’appréciais la réflexion inhérente à ces disciplines et ...  Lire la suite

 

Newsletter disponible sur le site. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques et suggestions dans les commentaires des articles respectifs sur le site ou à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Retrouvez le contenu des numéros précédents sur : www.amps-asso.fr

newsletter publique aout 2016

Lire la suite...

Newsletter mai 2016

 

 

Événements 

A Paris: Diner double-cursus du mois de Mai

Réservezvotre mercredi 18 Mai pour un diner double cursus!! On vous donne rendez-vous à 19h à la brasserie Sauret, 36 boulevard Pasteur 75015, pour enchaîner avec la 1ère journée du Congrès YRLS.

 European MD/PhD Conference

Le congrès européen des étudiants en double-cursus vous attend! Si vous avez aimé les Journées Françaises des doubles-cursus en juin dernier, vous allez adorer la 5ème édition du congrès qui aura lieu à Strasbourg du 8 au 10 juillet! Venez présenter vos travaux, assister à des conférences, des tables-rondes et des ateliers inspirants... Mais aussi faire la fête! Le congrès est ouvert aux doubles-cursus de Médecine et de Pharmacie.

Par ici pour les inscriptions et le programme prévisionnel !

Vous pouvez confirmer votre présence sur l'événement Facebook. En espérant vous voir nombreux!

Bar des sciences

Le 11 mai se tiendra au Café du Pont Neuf, 14 quai du Louvre une discussion sur le thème " Publier la science: quel plan marketing?". Si vous êtes intéressés n'hésitez pas ! 

 



  • Actualités
  • De l'effet du langage non-verbal sur les sécrétions neuro-endocrines et le comportement

Les animaux, dont l'Homme, expriment le pouvoir et la dominance notamment via un langage non-verbal: le langage corporel, qui occupe l'espace. Le pouvoir, la force, la puissance sont exprimés par des postures ouvertes, démonstratives, débordantes, tandis que la faiblesse et le manque de confiance en soi se fait ressentir via des postures plutôt fermées, contractées, occupant peu l'espace. Il a été montré par Darwin notamment que ces postures de pouvoir sont fortement reliées à la sélection naturelle et à ce qui fait un "alpha". 

Partant de ces faits, une équipe de chercheurs des Universités de Harvard et de Columbia se sont demandés si le fait de prendre une posture dominante primitivement pouvait conduire une personne à se sentir plus puissante et plus confiante: en d'autres termes, prendre une attitude physique conquérante conduit-il en effet les individus à se sentir plus puissants?

Pour cela, les effets de postures dominantes et de postures de faiblesse ont été observés chez 26 hommes et 16 femmes en mesurant des paramètres tels que le sentiment de puissance, l'élévation de la testostérone ou encore l'augmentation de la prise de risque.

Les participants ont été désignés de manière... lire la suite

  • Chez un modèle murin, l'immunité du nouveau-né aime les microbes de sa mère

Pendant le développement foetal, les jeunes mammifères évoluent dans un environnement microbiologiquement stérile, mais sont exposés aux microbes dès leur naissance. Gomez de Aguero et al. ont exploré comment le système immunitaire immature du nouveau-né pouvait ne pas être submergé par tous ces micro-organismes.

Mais alors qu'arrive-t-il avant la naissance? L'équipe en question a publié récemment dans la revue Science que les bactéries vivant dans l'intestin de la femme enceinte provoquaient le développement du système immunitaire du nouveau-né par l'intermédiaire de différents signaux. Pour ce faire, ils ont...lire la suite

 

    • L'Enigme du mois:

Vrai ou faux? La gastro-entérite ne fait que peu de morts par an et ne représente pas un gros coût financier dans le monde.

    • Réponse à l'énigme du mois précédent :

Vrai ou faux? Le premier geek était... une femme 

La réponse est ... lire la suite

 


Rubrique Pratique Avril 2016

Montrer le meilleur de soi à un entretien

 Par Judith MERCIER, Juliette HUGUENY

 

Cette rubrique pratique est plutôt orientée vers les jeunes pousses ou toute personne souhaitant mieux cerner sa personnalité et découvrir quels sont les points importants à mettre en valeur à un entretien et comment !

Tout l’enjeux d’un oral se joue dans votre présentation et votre capacité à vous mettre en valeur ! En effet, l’oral avec un jury est une mise en scène de soi destinée principalement à laisser la meilleure impression possible de soi ! Réussir implique d’avoir une bonne connaissance de soi et de s’être bien préparé. Se mettre en valeur en identifiant...Lire la suite

 

N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques et suggestions dans les commentaires des articles respectifs sur le site ou à :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Retrouvez le contenu des numéros précédents sur : www.amps-asso.fr

Plus d'articles...

JSN Yoyo template designed by JoomlaShine